À nos wwoofeurs, à nos stagiaires !

Fabrice montre à Fabienne et Aurélie comment récupérer les stolons des fraisiers.

Pour nous, cette semaine marque la fin de la saison pendant laquelle nous accueillons des wwoofeurs. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on aura eu des petites mains vraiment géniales tout l’été ! Et on aura fini la saison en beauté en accueillant deux nouvelles wwoofeuses, Fabienne et Aurélie, qui sont venues s’ajouter à Milan, notre wwwoofeur arrivé la semaine dernière, et Laurence, notre stagiaire. Toutes deux sont venues perfectionner leurs connaissances en jardinage dans le cadre naturel et détendu de notre grand écojardin. L’occasion par ailleurs pour Fabienne de confronter à l’épreuve du terrain son projet naissant de conversion vers l’horticulture.

Laurence, fière de sa betterave

Au final, au cours de cette saison, nous avons accueilli aux Grivauds neuf wwoofeurs (Amélie, Vincent, Marie-Madeleine, Thomas, Arnaud, Sarah, Milan, Aurélie et Fabienne) et deux stagiaires (Alexandra et Laurence). Reconnaissons-le : sans eux notre jardin ne serait pas aussi beau et nous aurions bien plus de retard sur nos plantations ! Mais bien plus encore, tous ceux qui s’arrêtent aux Grivauds y apportent une fraîcheur, une énergie, un regard qui nous font énormément de bien et qui nous aident à passer le cap difficile de l’été, où la charge de travail pourrait sinon devenir écrasante. Et puis, on en profite pour faire la promotion de notre technique de sol vivant : nul doute que plus d’un d’entre eux repartiront avec des envies de sols paillés et de gestion des limaces par la biodiversité… Tous ces «coups de main» que nous ont donnés nos wwoofeurs et nos stagiaires nous interpellent : n’y aurait-il pas, à terme, de la place pour un emploi salarié dans notre aventure légumière ? On y réfléchit, en tout cas !

Plantation de choux raves avec Laurence et Milan

Sinon, quoi de neuf dans nos champs ? On continue à planter nos légumes d’hiver : des choux raves, des radis Red Meat et des navets principalement. On nettoie une ancienne planche d’oignons en vue d’y planter des mâches. Et puis, on désherbe ce qui a eu le toupet de traverser notre paille : chardons, rumex, chénopodes, etc. Les récoltes de tomates et de haricots verts vont bon train et on a emmené nos premiers poireaux sur le marché de Vichy samedi… Signe qu’on tient le bon bout, non ?

À la semaine prochaine !

Cliquez sur les photos ci-dessous pour les agrandir et lire les légendes.

2 réponses sur “À nos wwoofeurs, à nos stagiaires !”

  1. Nous avons beaucoup apprécié le temps passé aux Grivauds, toutes les choses apprises pendant notre séjour grâce à Denis et Fabrice, la présence des chats qui venaient dans nos planches pendant le désherbage, les ânes qui réclament des carottes juste après la récolte. Merci pour votre accueil. Et soyez sûrs que nous faisons la promotion de la culture sous paille auprès de tous les maraîchers que nous rencontrons !
    Arnauld et Sarah

    1. Merci pour ce gentil message ! On garde nous aussi un excellent souvenir de votre passage ! On vous souhaite plein de bonnes choses pour la suite et une bonne rentrée pour vos (grands) enfants.
      Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *