L’été arrive : il est temps de préparer l’hiver

En apportant du plant de betteraves, Laurence longe les céleris-raves, deux cultures d’hiver pour lesquelles on est à l’heure !

Paradoxe du maraîcher : c’est au moment où les températures décollent qu’il doit planter ses légumes d’hiver… Bon, cette année, on a un peu d’avance : on n’a pas attendu la fin du printemps pour commencer ces lourds chantiers. La semaine qui vient de s’écouler a été l’occasion de mettre un gros coup d’accélérateur, jugez plutôt : la plantation de courge est terminée, les betteraves sont presque toutes installées (il reste 2 caisses sur 22 à planter), les panais sont semés et … on a dégainé nos premiers poireaux ! À partir de vendredi, les températures décollent et on se méfie des premiers 30°C annoncés pour ce dimanche ; du coup, on a arrêté les implantations jeudi et on irrigue pour limiter la casse. La fin de semaine, en plus d’être consacrée aux récoltes pour le marché, est l’occasion de faire avancer le palissage et la première taille des tomates.

1000 poireaux déjà en terre !

Laurence et Laura, à nouveau, nous permettent d’avancer à vitesse accélérée dans nos cultures. Et puis, vous me connaissez, ça discute beaucoup en travaillant… Parfois on branche donc «Radio Grivauds» pour parler du jardin ou du fonctionnement du sol vivant. Mais aussi, souvent, on sort la tête des plantes et on divague autour de la musique ou de l’animation – les anecdotes de Laura sont savoureuses, à ce sujet ! Et puis, le jardin nous rappelle soudainement à lui et on se précipite pour aller admirer une couleuvre qui s’est installée dans notre tas de compost, une coccinelle qui fait un festin de pucerons ou le chat du voisin qui se fait passer pour une botte de carottes (mais personne n’est dupe, hein).

Cherchez bien, il reste une barquette de fraises… (Cliquez pour zoomer)

Côté récolte, on réussit cette semaine à mettre des fraises et des radis dans les paniers d’Amap. Très bonne réception de la part de nos amapiens, vous vous en doutez ! Mais c’est sur le marché que le succès est encore plus criant : on y amène une quinzaine de barquettes de fraises, histoire de tester un peu ce nouveau produit auprès de notre clientèle vichyssoise. Résultat : elles sont parties à une telle vitesse que j’ai à peine le temps de les prendre en photo sur le stand (il ne reste plus qu’une barquette sur la photo ci-contre). Bien entendu, on s’arrache aussi nos premières courgettes, sorte de petit prélude à l’été. Sur le stand, on trouvait aussi des aromates en pot et des choux pointus, deux nouveautés qui nous avaient été réclamées par nos clients l’année dernière. Promesse tenue, donc !

À la semaine prochaine !

2 réponses sur “L’été arrive : il est temps de préparer l’hiver”

  1. Bon, je passe le côté rabat-joie du titre. Lol !
    Parler de l’hiver alors qu’on vient juste de sortir d’un printemps froid et pluvieux, pfff !
    Bref. Vivement le retour de la grande Ramsmouth, tellement photogénique et inspirée ! 🐱 ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *