Oh ! Des petits pois !

Adeline, dans la forêt des petits pois

Il y a des légumes qui sont très attendus, on le sait. Mais ça nous fait toujours un petit quelque chose de voir la mine réjouie de nos amapiens de Bourbon-Lancy quand on débarque avec des petits pois et des courgettes dans les paniers. Les choux-raves ne bénéficient pas du même accueil et c’est un peu injuste pour eux parce que, franchement, ils sont vraiment beaux cette année ! Pour les fraises, c’est le tour de l’Amap de Dompierre de recevoir les jolies petites barquettes rouges. On sait bien que tout ça n’est qu’une façon de faire patienter tous les amateurs de légumes en attendant les tomates mais ça commence déjà à être réjouissant pour les papilles.

Et ceux-là, quand ils arriveront dans les paniers, avec plusieurs semaines d’avance sur l’année dernière, on sait déjà qu’on fera des heureux !

D’ailleurs, côté tomates, on n’a pas à rougir (elles, si, en revanche) : on a vraiment mis toutes les chances de notre côté en mettant un grand coup d’accélérateur à notre premier gros chantier de taille et de palissage. Cette semaine, on est aidés par Adeline, une wwoofeuse avec des connaissances en jardinage déjà très solides, pour avoir contribué pendant un an à l’entretien d’un jardin partagé, en permaculture, près de Lyon. Son efficacité et sa bonne humeur nous permettent d’avancer très vite sur un certain nombre de tâches : le paillage de notre nouveau semis de carottes, le «déliseronnage» de certaines planches du plein champ, la plantation des dernières betteraves, des fenouils, des salades, des physalis, des maïs doux et des San Marzano. Ajoutez à ça une récolte de petits pois et des récoltes de fraises et vous commencez à percevoir qu’on ne l’a pas ménagée… Merci mille fois à elle pour le coup de main !

À la semaine prochaine.

Une réponse sur “Oh ! Des petits pois !”

  1. T’as oublié de dire qu’Adeline, en plus d’être bonne jardinière, est aussi une artiste complète ; en effet, elle parle aux plantes, aux animaux et elle écrit de la poésie.
    Cela confirme l’idée que créer un jardin avec de beaux et bons légumes, c’est un peu comme écrire un sonnet célébrant le chemin de la vie. ❤❤❤
    A quand un article sur les fenouils, écrit en vers et rimes ? (défi !!! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *