Blogs maraîchers : l’écriture comme exutoire à un quotidien d’une densité insensée

Le blog, ça fait déjà des années que c’est ringard. Symbole du web 2.0, les premiers blogueurs ont parfois eu leur heure de gloire – souvenez-vous, on parlait alors de blogosphère. Depuis, il y a eu Facebook, Tweeter et Instagram. Faut être sacrément accroché pour ouvrir un blog aujourd’hui : n’importe quel réseau social offre des outils rédactionnels identiques et une audience supérieure. Une seule profession semble n’avoir rien compris à l’air du temps et continue à écrire des articles à l’ancienne : les maraîchers. Le genre de types qui n’ont pas de smartphone et qui n’ont pas de compte Facebook (ou alors juste pour mettre des liens vers leurs articles). Des dinosaures. Et c’est même pas pour y mettre des photos de leurs gros tracteurs ou de leur matos flambant neuf, non ! La plupart d’entre eux se prennent en photo les mains dans la terre, les vêtements sales, en train de désherber des poireaux et de s’extasier devant le moindre insecte qui leur passe sous le nez. Des extra-terrestres, on vous dit !

Il est écrit sur leur bandeau : «site d’informations agricoles et culinaires pour les abonnés à nos paniers et toutes les personnes soucieuses de comprendre ce qu’elles mangent».

Avant de m’installer aux Grivauds avec Fabrice, je suivais déjà plusieurs blogs. Certains ne sont plus alimentés, d’autres le sont toujours, comme le magnifique site du Biau Jardin de Grannod : de nombreuses pages de présentation et de longs articles racontant une récolte, un nouvel investissement ou donnant des conseils culinaires. Mais le must, c’est leurs fiches légumes, présentant à la fois le légume dans sa généralité, dans ses aspects culinaires et dans son itinéraire technique. Bon, c’est du maraîchage très technique mais assez éloigné de nos préoccupations de Sol Vivant, ce qui ne m’empêche pas de reconnaître le travail titanesque réalisé par le(s) rédacteur(s) du blog.

Une boutique, un blog et des galeries de photos dans un design très sobre : bienvenue à la Ferme du Hanneton !

Encore avant ça, en novembre 2015, j’ai passé quelques jours dans une ferme sarthoise : la Ferme du Hanneton. Le site, tenu par Delphine, sert de boutique en ligne. Mais il y a aussi une partie blog, d’une incroyable richesse ! En plus des recettes et des photos d’animaux (eux aussi ont un âne et des chats, alors on comprend), on trouve des articles extrêmement détaillés présentant leurs cultures (semis, itinéraires techniques, récoltes, conservation). Un exemple récent : la culture du mesclun. Tout y est, même les photos sont magnifiques. Pour nous qui sommes encore en train de bricoler nos plans de culture et de programmer nos semis, on est très très envieux de leur Calendrier «Semis-plantation-récolte». Je suis ce blog depuis mon passage là-bas et j’ai été très triste lorsque j’ai appris que Delphine avait décidé d’arrêter (pour raisons de santé). La ferme est reprise par Aline, leur salariée. Je sais que Delphine passe régulièrement lire nos articles alors j’en profite pour lui tirer mon chapeau et la remercier pour tout ce qu’elle a partagé à travers son blog.

Autour des Grivauds, il y a plusieurs collègues qui ont aussi leur site. Les Mangetouts de Saligny ont choisi Tumblr pour raconter leurs cultures en images : https://lesmangetoutsenimages.tumblr.com/. On y trouve une mosaïque d’articles très courts mais publiés avec une grande fréquence (un par jour !!!). Parmi les nouveaux venus, il y a aussi les Jardins de la Brouette Bleue (à Saint-Aubin sur Loire). Les articles sont plus rares mais plus développés. Aurélie nous y présente son jeune verger, ses essais de culture de légumes et ses incroyables confitures. Depuis quelques temps, il y a un certain Florian qui vient nous rendre visite sur notre blog ; lui-même est un maraîcher en cours d’installation (dans le Maine-et-Loire) et il a pris les devants en commençant à raconter son histoire en amont du lancement de son projet. Le site s’appelle De la Graine au Légume et on peut y lire un nouvel article tous les dimanches matin.

Bon, mais avec tout ça, je n’ai rien raconté de ce que nous avons fait à la ferme cette semaine… Disons que la galerie ci-dessous devrait y remédier.

Bonnes fêtes à tous !

8 réponses sur “Blogs maraîchers : l’écriture comme exutoire à un quotidien d’une densité insensée”

  1. Et bien moi, même si c’est archaïque, j’aime lire chaque semaine des nouvelles du jardin et j’admire votre courage à continuer malgré les difficultés dues aux intempéries et aux petites bêtes. Bonnes fêtes

  2. Nous avions plutôt l’habitude de voir des oiseaux dans les arbres de la ferme et les chats dans les serres.
    Les chats dans les arbres ? C’est nouveau. Pourquoi pas ?
    A quand les photos d’oiseaux dans les serres ? 😂😂😂

  3. Bonnes fêtes également à vous tous. Et Denis, s’il-te-plait, ne te prends pas pour un dinosaure et continue de nous régaler avec ton blog hebdomadaire.
    Bises.
    Aline

  4. Je te lis aussi toutes les semaines 😉
    Et même en utilisant et facebook et twitter et instagram, je trouve que le blog est le meilleur média pour avoir des articles détaillés et surtout liés entre eux.
    Merci pour ces compliments.
    bises

  5. Quelle surprise de me voir mentionné sur votre blog 🙂 Extra 🙂
    Ça me fait grand plaisir 🙂
    Merci à toi Denisaurus ^^
    Merci pour les autres liens de blogs que je vais aller découvrir car ça me plaît de lire et d’admirer de jolies photos en rapport avec le maraîchage 🙂
    Pour ma part, l’envie de créer un blog en plus de Facebook et Instagram, a été le faîte qu’en démarchant les gens pour faire connaître mon projet, la moitié des personnes n’avait pas Facebook mais aurait aimé que j’ai un site internet !
    Puis j’ai découvert le site, ecojardin des grivauds et j’ai adoré le concept jusqu’à me réveiller le dimanche matin et me dire »tiens, on est dimanche et c’est aujourd’hui le blog hebdomadaire 🙂 »
    Quel régal !
    Grâce à vous je me suis lancé à faire un site internet+blog hebdomadaire et c’est que du bonheur 🙂
    Par contre, je manque encore un peu d’organisation au niveau du blog car je l’écris toujours le samedi soir ^^
    Pas pratique quand je vois qu’il me faut plus d’une heure pour écrire un jolie article de ma semaine avec de belles photos ^^
    Mais c’est comme ça que l’on apprend 🙂
    Si vous avez des astuces, je suis preneur^^
    Encore merci à vous !
    Bonnes fêtes !!!

    1. Ah oui, c’est long de faire un vrai article ! Une heure, parfois plus, juste pour l’écriture. Les photos, ça va plus vite ; je ne les retouche qu’à minima (cadre, contraste, dimensions). Pour aller plus vite, notamment dans la phase d’écriture, j’anticipe pendant la semaine, en réfléchissant à l’avance aux thèmes abordés, au titre et à la première phrase. Quand t’as ça, t’as le plus gros !

  6. Comme toutes les semaines j’ai voulu lire la prose de Denis mais c’est vrai Denis est en vacances. Donc bonnes vacances, à bientôt lire la vie du jardin et de ses jardiniers. Bises

Répondre à Florian Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *