La chenille ! La chenille !

Il pleut ? Qu’à cela ne tienne : on tient tout de même notre stand sous un barnum !

«Mets tes deux pieds dans tes bottes, c’est la pluvio qui redémarre» (proverbe maraîcher). Drôle de printemps, tout de même. On se prend 40 jours de sécheresse et on enchaîne avec une semaine extrêmement pluvieuse, où on relève 15 mm par jour dans le pluviomètre. Nos sols encaissent l’eau sans broncher, pas de problème de ce côté-là, si ce n’est qu’on a rangé les claquettes et qu’on a ressorti les bottes… Pas de problème non plus du côté de notre emploi du temps : on avait déjà bien avancé dans nos plantations de plein champ avant la pluie et on peut se permettre de se concentrer sur nos serres. On craint évidemment le mildiou : la température a baissé et l’air est très humide. Mais, a priori, rien à déclarer, ni sur les tomates, ni sur les pommes de terre. Bon. Par contre, il y a quand même des dégâts, pas forcément là où on les attendait. Nos concombres tombent comme des mouches : le pythium est passé par là ! Fabrice re-sème une série en urgence pour combler les manques. Et dans le champ, on avait oublié un détail : avec la pluie vient… la limace ! On en retrouve un peu partout (dans les choux, les petits pois, les salades, etc.). Et surtout, elles nous ont mangé un magnifique semis de carottes ! Là encore, on prévoit un semis en urgence dès lundi mais le mal est fait : on risque d’avoir un trou dans les carottes en juillet…

Chenille du Cossus Gâte-Bois

Je ne sais pas si la météo très douce de cet hiver et de ce début de printemps y est pour quelque chose mais on a la sensation d’être entourés de beaucoup d’insectes cette année. Nos amis les Mangetouts de Saligny nous signalaient qu’ils étaient envahis de tipules. Nous, de notre côté, on repère un nombre extravagant de chenilles dans notre écosystème. Il y en a de toutes les tailles et de toutes les couleurs ! On est à la peine pour tout identifier avec certitude, comme vous le verrez dans la galerie. Dans le genre spectaculaire, la palme revient à l’énorme larve du Cossus Gâte-Bois ! On est modérément surpris cependant : on a vu énormément de papillons circuler en début de printemps. De manière générale, le jardin grouille de vie en ce moment : oiseaux, insectes, araignées, batraciens, baveux en tout genre, etc. Un régal pour les yeux et les oreilles !

Début du désherbage des carottes en serre 7 par les parents de Denis ; le résultat est dans la galerie !

Du coup, on s’efforce d’être à la hauteur de toute cette activité et on met les bouchées doubles pour préparer l’été. Avec l’aide de Maxime, qu’on ne vous présente plus, on paille et on plante à tout-va : betteraves, poivrons, melons, etc. Aide très appréciée cette semaine, mes parents (Alain et Jacqueline) sont venus filer un coup de main quotidien dans nos cultures. Ils ont notamment désherbé les carottes de la serre nº7 (potentilles) et les salades du champ (liseron). On leur confie aussi le premier palissage de tomates de la saison. Depuis qu’il a été effectué (lundi), les tomates ont tellement poussé, qu’on a senti le besoin d’y remettre quelques clips. Si c’est pas un bon signe ça !…

À la semaine prochaine !

3 réponses sur “La chenille ! La chenille !”

  1. C’est vrai que ces jours-ci nous avons mis en application tout le savoir dispensé par les numéros de La Hulotte (https://www.lahulotte.fr/), surtout ceux sur la coccinelle !
    La semaine prochaine, nous verrons sans doute d’autres leçons… 😁😉🐞

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *