Tout est réparé !

Notre camion rouge est de retour !

Cette semaine, tout se précipite. Pas forcément du point de vue des cultures, même si c’est vrai qu’on commence à se sentir débordés. Mais c’est surtout qu’on a vécu successivement deux évènements qui vont changer la donne aux Grivauds. D’abord, on a récupéré notre camion rouge ! Vous vous en souvenez : on était en rade au port à cause d’une histoire de boite de vitesse, cassée juste avant le confinement. Ça a pris plus d’un mois pour faire venir la nouvelle pièce dans notre garage habituel… Tiens, comme on les aime bien, on en profite pour leur faire de la pub : il s’agit du Garage Charrondière à Coulanges. Donc, si on résume, notre vieux camion contient désormais de nombreuses pièces neuves : la courroie de transmission et la courroie d’accessoires, la batterie, l’embrayage et la boite de vitesse. Normalement, ça devrait tenir quelques années comme ça, le temps que nos finances se stabilisent et qu’on puisse s’offrir un nouveau camion. En attendant, ça signifie qu’on va être capables de livrer nos Amaps et, potentiellement, de retourner à Vichy…

Notre station de pompage. En bas à droite, les deux pompes en cascade. À gauche, le modulateur de fréquences.

La deuxième bonne nouvelle, c’est qu’on dispose d’une nouvelle station de pompage. La précédente posait plusieurs problèmes : pas assez puissante pour nos besoins et pas pilotable. Il fallait allumer et éteindre la pompe avant et après chaque arrosage, ce qui nous obligeait à nous mettre des alarmes sans cesse. Désormais, notre station contient une deuxième pompe, en cascade avec la première, le tout piloté par un modulateur de fréquences qui permet d’allumer et d’éteindre les pompes en fonction de la demande. On va pouvoir de nouveau programmer nos goutte-à-goutte ! On peut aussi désormais lancer à la fois une aspersion en plein champ et un goutte-à-goutte en serre. Ou deux lignes d’aspersion en même temps (même pas peur). Tout ça pour dire qu’on va pouvoir consacrer beaucoup moins de temps à nos arrosages cet été et ça, c’est précieux ! Là encore, on est très contents de notre prestataire : Francis Gascuel (Sarl Nutri-O). C’est le genre de type qui accorde le même niveau d’attention à une micro-ferme qu’à une grosse exploitation maraîchère avec un hectare de multi-chapelles. Classe ! Un camion qui fonctionne de nouveau, une station de pompage améliorée et une chambre froide qui produit du froid (depuis quelques semaines déjà), nous voilà enfin parfaitement fonctionnels ! Vous le voyez, on a déjà fait bon usage de la cagnotte qu’on a lancée au printemps (8455€ récoltés à ce jour) !

Les semaines sont longues… alors c’est difficile de tout résumer dans des articles aussi courts. Heureusement, il y a encore de belles photos dans la galerie…

À la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *