Petite impatience aux Grivauds

Cette semaine, première distribution d’Amap pour la nouvelle saison. Pour celle de Bourbon-Lancy, par exemple, ça a donné : carottes nouvelles, oignons nouveaux, blettes, salades et persil. Un premier panier coloré mais où on note une grande absente : la courgette ! D’habitude, aux Grivauds à cette date-là, elles sont déjà là. Il faut dire que le coup de froid du début de semaine, avec des fortes pluies, des températures ne dépassant pas toujours les 11ºC en journée et une luminosité très réduite, s’ajoute à une saison déjà tardive. On prend notre mal en patience et on surveille les légumes d’été pour vérifier que le mildiou ne vienne pas en rajouter une couche…

La pluie nous a permis de beaucoup faire avancer le travail dans les serres : palissage des tomates, des chayottes et des haricots verts, paillage des courgettes ainsi que divers désherbages. Les photos de la galerie ci-dessous vous montrent l’état actuel des serres et vous présentent l’ensemble des planches installées.

Courgettes plantées en «paillé-bâché»

Au premier rayon de soleil, on a couru reprendre le travail de plein champ : paillage, plantations, bâchage, irrigation. Avec les courgettes, on inaugure une nouvelle technique de plantation : le paillé-bâché. On part d’une planche enherbée qu’on broie au ras du sol. On paille par dessus et on recouvre la paille d’une toile tissée. On fait des trous dans la toile et on y installe nos plants de courgettes. On s’épargne ainsi un désherbage : celui qu’on fait d’habitude avant le paillage.

Amélie, notre wwoofeuse

On termine la semaine en beauté en recevant notre première wwoofeuse de l’année : Amélie, qui nous vient tout droit de Lyon. Elle nous a déjà beaucoup aidé pour des plantations de choux, courgettes et physalis, ainsi que pour le palissage des tomates !

Cliquez sur les photos ci-dessous pour les agrandir et lire les légendes :

À la semaine prochaine !

2 réponses sur “Petite impatience aux Grivauds”

  1. J’ai adoré la position du chasseur de Mi-Roux ! Je ne m’étonne plus de sa capacité à chasser autre chose que des rapiettes. Lol.
    Bravo pour les photos d’insectes ! Magnifiques. Pour ce qui est de l’inconnu, faudrait voir si Marc-André Sélosse n’a pas un pote entomo… 😉

  2. Très intéressant, jolie photo. Et j’apprend Un terme inconnu pour le banlieusard que je suis « woofeuse ».
    Sympa aussi de voir le cousin à l’ouvrage. 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *