Ces maraîchers qui mouillent le maillot pour arroser leurs légumes

Denis affronte les terribles rapides de la mare des Grivauds.

Les températures ont chuté cette semaine et vos maraîchers frissonnent dans la clarté laiteuse de ces premiers petits matins d’automne. Par contre, ce qui n’a pas changé, c’est qu’il ne pleut toujours pas. Or depuis quelques jours notre système d’arrosage a un sérieux coup de mou. Pour le remettre en route, on a exploré toutes les pistes : nettoyer tous nos filtres, changer certaines pièces (dont la partie électronique de notre boîtier de commande), remplacer la pompe de la réserve par celle du puits. On a même été jusqu’à repêcher la crépine dans la réserve d’eau pour vérifier qu’elle ne s’était pas envasée. Opération délicate qui nous a demandé d’affréter un bateau pneumatique sur notre petite mare, sous l’œil sceptique de nos grenouilles et de nos tritons. Finalement le changement de pompe nous a permis d’arroser de nouveau nos légumes, avec tout de même un inconvénient de taille : elle s’arrête de manière intempestive, sans crier gare.

Fabrice en pleine récolte des haricots verts

Entre deux coups d’œil méfiants à nos lignes d’arrosage, on trouve tout de même le temps de faire avancer le travail ! Les navets et les premières mâches sont plantés ; le désherbage des fraisiers a (enfin) commencé ; on nettoie les abords de nos serres afin de pouvoir de nouveau les fermer. Et on récolte régulièrement nos haricots fins, qui commencent à donner pas trop mal ; on espère que nos amapiens de Bourbon-Lancy ont apprécié ! Et pendant ce temps-là, les épinards pointent le bout de leurs cotylédons…

À la semaine prochaine, pour de nouvelles aventures !

Cliquez sur les photos ci-dessous pour les agrandir et lire les légendes.

2 réponses sur “Ces maraîchers qui mouillent le maillot pour arroser leurs légumes”

  1. Je note le caractère épique de vos aventures cette semaine. Ça finit tout de même par un combat à mort dans un couple d’insectes. C’est du Racine ! Quel article !

  2. Et dire que le kayak ne fait pas partie de la formation agricole ! On pourra dire que nos maraîchers ont bien du mérite ! Et les chats dans tout ça ? On ne les a pas vus !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *