La légende du navet géant des Grivauds

Il se dit qu’au fin fond de l’Allier, dans les plaines brumeuses du val de Loire, pousse une espèce de navet qui atteint des tailles vertigineuses : le navet géant des Grivauds. On ne les récolte qu’en ricanant et en marmonnant : «comment on va faire pour vendre des engins pareils ?…». D’aucuns prétendent même les avoir goûtés et les avoir trouvés plutôt bons ! Mais bien sûr, tout ça n’est qu’une légende…

Les épinards attendent le gel de pied ferme !

Plus sérieusement, il faut bien reconnaître que ce sont les récoltes qui nous prennent le plus de temps en ce moment : les journées raccourcissent mais pas les temps de préparation des Amaps et du marché ! Les poireaux, la mâche, le mesclun, tout ça demande mille petites attentions avant d’arriver sur votre table ! On trouve quand même le temps à côté de ça de rentrer nos lignes d’arrosage et de couvrir toutes nos cultures sensibles avant la vague de gel de la semaine prochaine.

Les carottes lèvent (cliquez pour zoomer) !

La grande nouvelle de la semaine, c’est que les carottes de printemps ont levé ! Il a fallu attendre un peu plus de 10 jours après le semis (présenté dans cet article pour rappel) mais le résultat est très enthousiasmant ! On a déjà utilisé cette technique par deux fois (rang à découvert et inter-rang paillé) et on pense qu’on a enfin trouvé le «bon truc» pour réussir nos semis sans travail du sol !

À la semaine prochaine !

Cliquez sur les photos pour les agrandir et lire les légendes.

4 réponses sur “La légende du navet géant des Grivauds”

  1. J’adore tellement les histoires ! Et puis, elle est belle cette histoire du navet géant. La semaine prochaine, ce sera quoi la légende de légumes, siou plait ?!

    1. Mais oui, bien entendu ! Reste à savoir quelle quantité il te faut… Si tu veux une grosse courge, on peut te mettre une Tromba d’Albenga de côté si tu veux ! Dis-nous et on te prépare ça !
      d.

  2. Cool merci. Une courge un peu dense, pour pouvoir être farcie… Genre chair du potimarron ou de la butternut… Ou autre. Je suis prête à de nouvelles expériences culinaires…
    Du coup, une très grosse ou deux moyennes… S’il te plaît.
    Merci à jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *