Des oignons et des fèves bien au chaud sous la paille

Plantation d’oignons : Fabrice prépare le terrain avec un plantoir conique. Un petit malin vient compliquer l’opération…

Temps sec cette semaine ! Du coup, on s’est précipités dans notre champ pour aller planter de l’oignon et semer des fèves. Pour les oignons, on a commencé très simplement : on dépose directement les oignons sur le sol et on appuie légèrement dessus pour qu’ils s’enfoncent un peu. Tant que le sol est humide et qu’il n’y a pas trop de paille, c’est très facile. À partir de mardi, on a changé de stratégie : Fabrice, équipé d’un plantoir, écarte la paille et perce la terre (dans un même geste) ; je dépose ensuite un oignon dans le petit trou ainsi formé.

Poquets ouverts avec une tarière à pièges TOPCAT.

Pour les fèves, on est partis d’un sol qui n’avait encore jamais été paillé : les vers de terre n’avaient pas encore fait le boulot… Du coup, on y a été franchement : on a ouvert des poquets avec une tarière à pièges (ceux qui nous servent pour les campagnols). Ensuite je passe derrière avec mes graines et j’en mets 4 par poquet. Tout simplement.

Et après ? Eh bien, on paille ! Une belle épaisseur de paille (entre 10 et 20 cm) pour nourrir les vers de terre pendant un an et limiter l’enherbement (pas de binette chez nous…).

Et pendant ce temps, le printemps continue à s’installer timidement, comme en témoignent les photos ci-dessous.

À la semaine prochaine !

Denis

3 réponses sur “Des oignons et des fèves bien au chaud sous la paille”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *