Lumière d’hiver

Lumière matinale sur notre petite mare

Vous avez remarqué à quel point la lumière est particulièrement belle en hiver ? Je ne parle pas de l’ambiance laiteuse des journées couvertes, mais surtout des moments ensoleillés, où la lumière est continuellement rasante, créant ainsi de forts contrastes sur le moindre relief, sur la moindre plante, sur les visages, les corps et les paysages. La lumière du Soleil, attaquant notre hémisphère avec un angle prononcé, doit traverser plus d’atmosphère qu’en été pour nous atteindre. Il s’en suit que son effet thermique est amoindri et que son spectre semble enrichi en rouge, orange et jaune. Les journées les plus claires sont aussi les plus froides et de ce fait, on a connu quelques belles gelées cette semaine. Quatre jours de suite, on a démarré la journée avec des températures entre -5°C et -4°C. Comme on a pu le constater l’année dernière, là où la paille est jeune, la température descend de façon vertigineuse (-8°C dans la serre nº3). Le givre est omniprésent dans notre champ, achevant de donner une allure féerique à nos cultures. Et le dernier jour (vendredi), la surface de notre petite mare était entièrement gelée.

-8°C dans la serre nº3 ; la faute à la paille neuve !

On remplit nos matinées avec du travail administratif, qu’on réserve pour ce genre d’occasion (remplir les plans de culture, commander les graines, les toiles tissées et les filets anti-insectes pour la saison prochaine). On guette le dégel pour aller faire nos récoltes, car, en plus de l’Amap de mercredi, on a aussi le marché de Vichy de samedi à préparer. Choux, épinards, batavias, scaroles, blettes, panais, navets, persil, mesclun, poireaux : tout ça se récolte au fur et à mesure des besoins et il faut attendre que le légume ne soit plus gelé avant de le prélever.

Vicissitude du maraîchage : on perd parfois beaucoup de temps avec des histoires de mécanique. Samedi après-midi, de retour du marché, on se retrouve en panne à Cusset : la courroie de l’alternateur de notre camion a cédé. Rien de très grave en soi mais on perd beaucoup de temps à attendre une dépanneuse et on rentre chez nous en taxi en laissant notre camion à Vichy. Réparation prévue pour le début de la semaine prochaine : on devrait être en mesure de livrer nos légumes mercredi prochain. Par contre, on sent déjà qu’il va nous falloir changer de camion un de ces quatre et ça ne nous enchante guère…

À la semaine prochaine !

2 réponses sur “Lumière d’hiver”

  1. Très beau article, oui on se rend bien compte des belles lumières d’hiver sur vos photos !
    Qui est passionné d’oiseaux, de la à reconnaître chaque espèces ?

  2. Il manque les chats sur les photos, cette semaine, mais on vous pardonne parce que la photo du bouvreuil c’est une performance ! Bravo !
    Très jolie phrase d’accroche, empreinte de poésie. À quand un article versifié, tiens ? (Défi alexandrin !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *